Amnesty International a publié une déclaration pour des actions urgentes concernant le sort de Taimoor Karimi, avocat bahreïnite, qui a été déchu de sa nationalité en 2012 et s’est retrouvé, de fait, apatride. La peine prononcée à son encontre ayant été confirmée en appel le 23 mai, il risque d’être expulsé de façon imminente.

Dans les appels que vous ferez parvenir le plus vite possible aux destinataires mentionnés ci-après, en arabe, en anglais ou dans votre propre langue : 1) engagez les autorités bahreïnites à ne pas expulser taimoor karimi ; 2) priez-les instamment de revenir sur leur décision de le déchoir de sa nationalité.

Lisez le texte intégral ici.